Community management, comment se former ?

Posted by

Suite à l’essor des réseaux sociaux, le métier de community à fait son apparition. C’est un travail exigeant, mais qui reste accessible. C’est un job avec de fortes responsabilités, puisqu’il s’agit de représenter une structure auprès d’une communauté. On demandera donc un certain niveau de qualification, pour éviter de confier son bébé à n’importe qui. De manière générale, on s’adressera principalement à des détenteurs de Bac+3/+5 en marketing, communication, ou encore dans le social. Cependant, il est tout à fait possible de trouver des CM sans diplômes de la sorte. Il est tout à fait possible de faire la différence en se basant sur son expérience, ses qualités ou sa motivation à la tâche, et c’est, bien souvent, ce que recherche d’éventuels employeurs. Si vous rêvez de devenir community manager, mais que vous n’avez pas le niveau de diplôme attendu, vous trouverez ci-dessous plusieurs conseils pour arriver à vos fins.

Participez à des formations sur internet.

En réponse à une demande croissante, des formations, sans restriction d’accès, ont vu le jour. Elles vous apprendront tout ce qu’il faut savoir, en un temps record de quelques semaines pour certaines, afin que vous connaissiez l’essentiel au terme du programme. Véritable condensé d’informations pratiques, ces formations vous donneront toutes les clés pour appréhender le métier.

Elles représentent un atout non-négligeable pour votre CV, un gage de qualifications et de connaissances pratiques, que vos employeurs ne manqueront pas de noter.

Apprenez en observant.

Les community manager exercent en public, puisque c’est là l’essence même de la profession. Vous pourrez donc, à loisir, regarder directement le travail des autres et apprendre de cette manière. Vous trouverez des conseils pratiques pour la gestion de communauté, des discussions entre CM, des guides et tout un tas de choses qui formeront un bagage important de connaissances.. Vous devez regarder ce que font les autres, demander pourquoi ils le font, comprendre les rouages de la profession. N’ayez pas honte de poser des questions. Étant donné que cette activité se résume à des actions très concrètes, vous pourrez déduire la théorie derrière en vous renseignant et en vous intéressant à la communication de CM reconnus. Si vous êtes un bon autodidacte, vous ne devrez pas avoir de mal à saisir les bases et à pouvoir vous exercer.

 Entraînez-vous.

C’est en vous faisant la main que vous améliorerez vos techniques, la pratique est le meilleur moyen de progresser. Profitez de petits projets pour accroître votre expérience, acquérir des automatismes, peaufiner et optimiser votre travail. Les petites structures, n’ayant pas les moyens de financer un professionnel aguerri, trouveront en vous un excellent candidat. Au fur et à mesure, vous trouverez votre routine, vous pourrez perfectionner vos techniques de communication. Demandez des retours, acceptez les critiques constructives, remettez votre travail en question, apprenez de vos erreurs.

Comme le dit si bien l’adage, “c’est en forgeant que l’on devient forgeron.
Ne vous laissez pas abattre pas un manque de diplôme, comme nous venons de le voir, il existe de nombreux moyens de compenser cette lacune. Au final, c’est votre expérience et votre formation pratique qui fera de vous un bon community manager, tout est possible si vous vous en donner les moyens.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *